Namur en Mai: les bonnes choses ont une fin

Et voilà, c’est la fin ! Ce n’est pas sans un petit pincement au cœur que je me dois de vous rappeler que nous sommes dans le dernier jour de Namur en Mai. En plein cœur du sprint final vers la ligne d’arrivée, on prendrait bien notre temps pour éviter justement de s’en rapprocher de la fin.

Tout le monde est venu à Namur sur ces 4 derniers jours ! Du bébé âgé de quelques semaines seulement au pensionné avide de culture, de magie et de féerie. Les mamans étaient d’ailleurs fortement présentes sur Namur en Mai, et vu que j’en ai croisé beaucoup qui le seront dans le futur, une fois pour toutes, avec un peu d’avance, je vous souhaite déjà mes vœux de bonheur.

Les marionnettes retourneront se reposer dans leur boite, les comédiens rangeront les décors, les entresorts finiront de vous surprendre dès ce soir. Et pour tout ça, nous sommes dans la partie visible de l’iceberg. Dès ce soir, tout le monde s’attellera au rangement de Namur, c’est qu’il faut lui rendre son apparence naturelle à notre belle ville.

Maintenant que ça se termine, les comédiens vont ranger leurs artifices, parlons en tiens, peut-être que pour l’année prochaine nous pourront voir un artificier prendre d’assaut la citadelle pour cet évènement d’une ampleur extraordinaire. Allez, ne soyons pas triste, on se retrouve l’année prochaine du 16 au 20 mai pour la 17ème édition de Namur en Mai, en mai.

  • tibi

    J’aime pas les forains! Ils me font peur!